6/29/2012

MAW IN DA PLACE

En ce maw de juin, vous allez pouvoir découvrir un pirate. Un vrai. Un qui aurait facilement trouvé sa place sur l'Arc-Kadia, ou qu'on pourrait s'attendre à rencontrer sur un radeau au milieu d'une piscine, sirotant un grog et ponctuant ses phrases d'un Arrrrr.

Maw est un pionnier. Quand d'autres s'échangeaient des cartes panini, lui dealait des gamewatchs (les jeunes ne comprendront pas) et écumait les bornes d'arcade de la région. C'est ça : comme un pirate.

Maw est aussi un autodidacte. Forgé sur l'enclume du destin du dessinateur avec le marteau du gamawr. C'est donc sans surprise qu'après un bac-man, une licence to draw et un mawster delunivers il se retrouve dans le bureau de Thibaud pour un entretien d'embauche digne du poste de graphiste 2D qu'il visait.
Problème - s'il en est - : Maw est talentueux, perfectionniste et voit toujours en "gros" - et là, je suis désolé mais ce trait d'esprit est mieux en anglais -. C'est à force de corriger ses petits camarades et de leur montrer son nindo (il était déjà roi des pirates. Autant s'attaquer à autre chose) que Maw est passé de graphiste 2D à directeur artistique. Fini les mickeys, bonjour les babes. Pour le plus grand bonheur des petits et des grands.

Il y a quelques maws, ses fans ont remarqué un changement dans son style graphique. Plus robotique. Plus froid. Moins rond. Moins présent aussi. Mais nous tenons à les rassurer : tel Schwarzy en son temps : he's back !

....

lire la suite ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire